Skip to main content

Les ressortissants étrangers ayant un esprit d’entreprise peuvent être un bon candidat pour le visa de démarrage canadien . Cette voie vers l’immigration implique l’achat ou le démarrage d’une entreprise dans le but de mener la majorité de vos affaires au Canada.

En plus de déterminer si votre entreprise souhaitée est éligible sur papier, il existe d’autres considérations pratiques. Voici ce à quoi vous devez penser lors de l’achat ou de l’ouverture d’une entreprise dans le but d’obtenir un visa de démarrage.

Qu’est-ce qu’un visa de démarrage?

Un visa de démarrage est un programme accéléré pour les ressortissants étrangers qui souhaitent acheter ou démarrer une entreprise au Canada. Les candidats acceptés dans ce programme recevront leur résidence permanente et seront autorisés à exploiter leur entreprise sur le sol canadien.

Les critères de sélection comprennent la satisfaction de certaines exigences linguistiques, l’obtention du soutien d’un organisme désigné et la preuve de fonds suffisants pour vivre confortablement au Canada.

Comment décider d’une idée d’entreprise pour votre visa de démarrage

L’objectif principal est de proposer une idée d’entreprise qui convaincra un ou plusieurs investisseurs de s’associer à vous. Si vous voulez mettre toutes les chances de votre côté, prenez le temps de considérer ces facteurs avant de présenter votre idée à des bailleurs de fonds potentiels.

→ Market Demand

Peu importe à quel point votre idée d’entreprise peut être innovante, elle doit tenir la route sur le marché auquel elle est destinée . Les entreprises qui connaîtraient un succès incroyable dans une grande métropole pourraient ne pas réussir aussi bien dans une ville plus petite ou moins urbanisée, par exemple.

L’étude de marché et la prévision de la demande seront cruciales pour déterminer si votre entreprise réussira dans l’emplacement souhaité. Selon les ressources à votre disposition, votre approche d’étude de marché peut aller de la recherche de conseils auprès de contacts locaux à la réalisation d’enquêtes par e-mail, téléphone et réseaux sociaux.

→ Cultural Compatibility

Les nouveaux immigrants au Canada doivent naviguer dans un contexte culturel et social qui diffère de ce qu’ils ont connu auparavant – et les mêmes règles s’appliquent aux entreprises. En fait, une étude de Deloitte a révélé que lorsque les entreprises se réunissent lors d’une fusion ou d’une acquisition, les différences culturelles étaient au cœur de 30 % des intégrations ratées.

En ce sens, les entreprises et les humains se ressemblent beaucoup : sans compréhension culturelle, il est difficile de s’entendre. Pensez aux langues locales, aux religions et même aux régimes alimentaires avant de vous décider sur une idée d’entreprise, car certaines incompatibilités pourraient compliquer la progression.

→ Business Legality

C’est une bonne idée de plonger profondément dans le Canada les réglementations d’entreprise comme l’une des premières étapes de votre processus de prise de décision. Différents pays ont des lois différentes concernant la façon dont les entreprises doivent fonctionner, vous devrez donc vérifier que votre projet proposé ne tombe pas en dehors des pratiques légales de votre marché local.

La législation canadienne comprend la gouvernance concernant l’importation, l’exportation et la gestion des employés, ainsi que des règlements propres à l’industrie. La province de la Nouvelle-Écosse a même un service gratuit qui offre un soutien pour aider les propriétaires d’entreprise à se conformer aux réglementations locales qui affectent leurs opérations.

→ Pricing & Competition

Une façon simple de commencer à examiner les prix potentiels de votre produit ou service est de vous renseigner sur vos concurrents . Recherchez des opérateurs locaux pour collecter des informations sur le coût de faire des affaires sur le marché de votre choix et sur le nombre d’autres entreprises comme la vôtre qui existent dans cet espace.

Si le marché semble assez saturé, réfléchissez à la façon dont votre entreprise pourrait se démarquer. En termes de prix, y a-t-il un manque de fournisseurs haut de gamme ou à petit budget ? Une certaine niche n’a-t-elle pas été explorée en profondeur ? Plus vous en savez sur les concurrents directs, mieux vous serez équipé pour prendre des décisions critiques concernant votre offre et vos prix.

→ Selling Channels

Une fois que vous avez ouvert votre boutique (et, de manière réaliste, même avant de vous lancer), vous devrez comprendre comment votre marché cible recherche et achète vos produits ou services. Ces informations vous aideront à établir les canaux de vente les plus pertinents pour votre entreprise et à élaborer une stratégie marketing rentable.

Où votre messagerie doit-elle exister ? Quels canaux marketing sont privilégiés dans votre secteur ? Votre site Web sera-t-il un outil de vente important ou simplement un lieu où votre marque pourra vivre en ligne ? Quelles plateformes sociales devraient être exploitées ? Répondez à ces questions et vous serez sur la bonne voie.

Cherchez maintenant, remerciez-vous plus tard

Demande, compatibilité, légalité, concurrence, canaux : ces cinq facteurs sont les moteurs de toute entreprise prospère. Avant de vous attacher trop à un concept d’entreprise, vous devrez le comparer aux meilleures pratiques décrites dans cet article. De cette façon, lorsque vous avez l’idée parfaite, vous pouvez avancer en toute confiance en tant que demandeur de visa de démarrage du Canada.

Leave a Reply